Cette page regroupe l’ensemble des articles liés aux travaux mois par mois à effectuer au potager, pour le potager (comme les semis à la maison), et au verger. Chaque mois de l’année à ses travaux spécifiques, que ce soit au niveau des semis, plantations, travail de la terre (ou non), tailles, arrosages, récoltes, etc.

A peine je vous parle de travaux que déjà je vous invite à méditer cette maxime de Gilles Clément : “Observer plus et jardiner moins”. C’est tout l’art du jardinage bio ou permaculturel. Je travaille petit à petit à vous faire profiter de mes propres observations pour vous inviter à votre tour à mieux observer et jardiner moins, mais mieux

Janvier – Réflexion et anticipation

Au début de l’année il n’y a pas grand chose à faire au jardin. Et il est contre-productif de démarrer trop tôt. En effet les plantes ont besoin d’une luminosité et d’une chaleur minimale pour se développer. Janvier est un mois de réflexion, de préparation, d’achat ou d’échange de graines. Après les fêtes du mois de décembre, on a le temps de réfléchir au plan du potager à venir. Réfléchissez aussi à comment les associer entre-elles. Pour plus d’informations sur les activités du mois de janvier je vous renvoie vers l’article ci-dessous.

Que faire en janvier au potager ?

Février – Un démarrage en douceur

Le temps est encore au froid en plein milieu de l’hiver, l’introspection est encore de rigueur. Quoique… Certains premiers semis peuvent être fait à la maison. En février on projette déjà les récoltes estivales des aubergines, piments, tomates et porte-greffe de cette dernière. Si vous tentez une sortie au potager, quelques travaux et plantations vous attendent également.

Que faire en février au potager ?

Mars – Ne pas se précipiter

Le printemps arrive et avec lui les travaux se multiplient au potager, davantage de légumes peuvent être semés et plantés, les plates-bandes peuvent être préparées. Toutefois il convient de ne pas se précipiter et de semer tous azimuts. Choisissez plutôt des espèces adaptées et échelonnez les semis tout au long du printemps. D’ailleurs ce mois-ci on privilégie une bonne partie de semis sous châssis, soit dans des contenants, soit en pépinière de pleine terre. Il faut aussi bien protéger les légumes sensibles aux gelées. C’est par exemple le cas des pommes de terre hâtives, pensez bien à les couvrir d’un voile d’hivernage. A l’intérieur, c’est le mois à ne pas louper pour semer les solanacées, céleris, physalis ainsi que les aromatiques sensibles au gel comme le basilic. Le bouturage des patates douces se fait aussi majoritairement ce mois-ci. Retrouvez tous les travaux du mois de mars dans l’article ci-dessous.

Que faire en mars au potager ?

Avril – A vos semis !

Si en mars on privilégie les semis sous châssis et à l’intérieur, en avril on peut se permettre un bon nombre de semis en place. Betteraves, navet, panais, radis, épinards, fenouil, laitue, persil, roquette et même les premiers haricots en fonction de la météo. C’est aussi le mois des semis des cucurbitacées, mais attention aux épisodes de gel, ces semis se font sous châssis. Les plants les plus développés et produits sous châssis peuvent être repiqués en place, les autres attendront le mois de mai. N’oublions pas de suivre la pépinière d’intérieur, de rempoter les légumes si besoin et de les acclimater petit à petit au conditions extérieures. Retrouvez l’ensemble des travaux à faire au mois d’avril dans cet article :

Que faire en avril au potager ?

Mai – Affairement au potager !

Mai est le mois des plantations et des semis. Toutes les plantes bichonnées au cours des trois derniers mois vont enfin pouvoir trouver place en mai. Mais attention aux dernières gelées ! Il est monnaie courante d’attendre le passage des Saints de Glace (11, 12 et 13 mai) avant de planter les plantes sensibles au gel. Tout dépend en réalité de deux choses, votre zone climatique et la météo de l’année. En méditerranée vous n’aurez quasiment aucun risque de planter avant les Saints de Glace, alors qu’en climat continental le risque de gelées est encore bien présent. De même si la météo de l’année est plutôt portée vers des chaleurs alors n’hésitez pas à planter un peu plus tôt.

Il y a bien d’autres travaux à faire en mai. Retrouvez-les tous dans l’article ci-dessous.

Que faire en mai au potager ?

Juin – Pailler, surveiller la bonne croissance des légumes

A peine en été que l’on peut déjà penser à semer quelques légumes et aromates d’automne et d’hiver comme la betterave, le persil, les chicorées. C’est le dernier mois pour planter les légumes d’été, comme les tomates, piments, aubergines et la plupart des cucurbitacées. Il est toutefois possible de planter une deuxième série de courgettes, concombres et cornichons au mois de juillet.

Les températures et l’ensoleillement ont permis à la terre de se réchauffer. Nous avons ainsi pu planter les légumes saisonniers. Si cela s’est avéré positif, une contrepartie est apparue : la terre va maintenant se dessécher. Il est donc important de la protéger en la paillant avec les ressources du jardin en premier lieu. Retrouvez justement ces conseils détaillés dans l’article du mois de juin.

Que faire en juin au potager et au verger ?

Juillet – Les premières tomates !

Après ces quelques mois d’attentions et bichonnages on récolte généralement en juillet les premières tomates tant attendues, et méritées ! Bien d’autres légumes se récoltent aussi ce mois-ci, c’est par exemple le cas de l’ail qui peut être tressé après récolte. Si le temps est à l’humidité et au chaud, surveillez l’apparition des foyers de mildiou sur les pommes de terre et tomates. De même pour l’oïdium des cucurbitacées. Retrouvez tous les travaux à faire dans l’article du mois de juillet.

Que faire en juillet au potager ?

Août – Abondance au potager !

Cette page est en cours de modification, merci de votre compréhension (17/09/2020).

Que faire en août au potager et au verger ?

Septembre –

Septembre

Octobre –

Octobre

Novembre –

Novembre

Décembre –

Décembre