Les travaux en juin ne sont pas de tout repos pour ce mois très important au potager. Même si les semis et plantations diminuent peu à peu, ils laissent place à l’entretien des parcelles avec notamment les arrosages, éclaircissages de semis, repiquage de légumes, tuteurages de tomates et mise en place de protections diverses et variées. Le travail est récompensé avec des récoltes de plus en plus abondantes et savoureuses comme les fraises et autres petits fruits, et même les premières tomates à la fin du mois (sous serre). En juin c’est donc le plaisir de voir le potager s’étoffer, gagner en verticalité et en floraisons diverses et variées. Ne pas oublier la prévention des maladies et pour cela rien de mieux que de booster les défenses naturelles en procurant aux plantes des extraits fermentés préparés le mois dernier.

Tableau des semis, plantations et récoltes en juin

Plantes Racines

carrot32px

Plantes Feuilles

lettuce32px

Plantes Fleurs

fleur32px

Plantes Fruits

Tomate32px

Semer en pépinière
  • Chicorée frisée et scarole
  • Choux
  • Cresson
  • Laitue
  • Chou brocoli
  • Courgette
Semer en place
  • Betterave
  • Carotte
  • Navet
  • Panais
  • Radis
  • Radis noir
  • Fleurs
  • (Courgette)
  • Maïs
  • Haricot nain
Planter
  • Céleri rave
  • Patate douce
  • Plantes aromatiques*
  • Céleri branche
  • Choux
  • Chou-fleur
  • Laitue
  • Poireau
  • Fleurs
  • Aubergine
  • Concombre
  • Cornichon
  • Courgette
  • Courge
  • Maïs
  • Piment
  • Poivron
  • Tomate
Récolter
  • Ail
  • Carotte
  • Échalote
  • Navet
  • Oignon blanc
  • Pomme de terre
  • Radis
  • Asperge
  • Blette
  • Ciboulette
  • Épinard
  • Laitue
  • Menthe
  • Persil
  • Pissenlit
  • Rhubarbe
  • Thym
  • Artichaut
  • Cassis
  • Courgette
  • Fraise
  • Framboise
  • Fève
  • Groseille
  • Haricot
  • Pois

Plantes aromatiques (liste non exhaustive) : Aneth, Anis vert, Basilic, Cerfeuil, Ciboulette, Ciboulette chinoise, Ciboule, Coriandre, Cumin, Estragon, Fenouil, Livèche, Marjolaine, Mélisse, Menthe, Origan, Persil, Romarin, Sarriette, Sauge, Serpolet, Thé des jardins, Thym, Verveine

  • Échelonner les semis de haricots, laitues et courgettes, vous pouvez semer cette dernière jusqu’à la fin du mois et tenter le semis direct.
  • Si possible, repiquer les poireaux à côté des carottes afin de limiter les attaques de la mouche de la carotte et de la mineuse du poireau.

Autres travaux en juin au potager

  • Butter les pommes de terre, pois et haricots.
  • Éclaircir les semis directs denses : betteraves, carottes, fenouils, navets.
  • Biner et sarcler puis pailler les planches de culture, par exemple avec les tontes de gazon.
  • Le sol est plus réchauffé en juin, les paillis peuvent être renforcés et plus épais que les mois précédents.
  • Arroser le soir ou le matin tôt pour limiter les pertes d’eau liées à l’évaporation. Il vaut mieux des arrosages copieux et peu réguliers pour les légumes déjà en place. Pour les semis les arrosages doivent être plus fréquents.
  • Pulvériser des extraits fermentés (ortie, consoude, prêle) pour fertiliser, minéraliser, augmenter les défenses naturelles des plantes.
  • Pour les légumes-fruits, remplacer progressivement le purin d’ortie par du purin de consoude, lequel favorise la floraison et la fructification.
  • Tuteurer concombres, cornichons, tomates et fleurs grimpantes.
  • Protéger éventuellement les fraisiers contre les oiseaux avec un filet disposé sur des arceaux. Couper également les stolons pour diriger l’énergie des plants vers les fruits.
  • Protéger les carottes (et poireaux, voir ci-dessus) d’un voile anti-insecte, pour empêcher l’attaque de la mouche de la carotte.
  • Surveiller l’apparition de maladies et de ravageurs. Par exemple en juin ayez un œil sur le mildiou de la pomme de terre et de la tomate; les doryphores dans les pommes de terre et l’aubergine; les chenilles et mollusques dans la plupart des cultures.
potager en juin

Mon potager au mois de juin

Travaux au verger

  • Éclaircir les bouquets de pommes et poires trop denses.
  • Ensacher quelques pommes, poires, grappes de raisin, et pêches.
  • Supprimer les extrémités des pousses de la vigne et éclaircir les grappes de raisin.
  • Pulvériser de la décoction de prêle pour pour prévenir la cloque du pêcher.

Recette de la décoction de prêle :

Mettre 100g de prêle fraiche ou 30g de prêle sèche dans 1L d’eau, porter à ébullition et maintenir pendant 20 minutes. Laisser refroidir et macérer pendant 12 heures puis filtrer à la passoire fine. Préparer par exemple la décoction le soir pour traiter le lendemain matin. Diluer ensuite à 10% et pulvériser sur les pêchers et autres cultures sensibles aux maladies cryptogamiques.

prêle des champs

De la prêle des champs pour préparer des décoctions contre les maladies cryptogamiques