Quels travaux en septembre au potager et verger bio ? Ce mois-ci est assurément le mois des récoltes… « Août mûrit, septembre vendange. En ces deux mois tout bien s’arrange. » Ce dicton de l’Anjou résume bien l’abondance des récoltes. C’est la récompense des jardiniers attentionnés couplé à la générosité de la nature.

Le potager offre ainsi une grande majorité de légumes-fruits mais aussi les premières flaveurs des légumes d’automne; panais, potimarron, butternut et autres courges délicieuses. Découvrez la saveur umami pour les variétés de tomates tardives, assurément les meilleures ! Le verger n’est pas en reste, bien au contraire, selon votre climat certaines variétés de figues arrivent à maturité ce mois-ci. Les poires, pommes, prunes, éventuellement les pêches et raisins s’ajoutent à l’abondance des récoltes. Retrouvez à la fin de cet article plus d’informations sur les récoltes au verger bio.

Revenons pour le moment au potager, l’automne arrive mais n’arrêtons pas les semis pour autant ! Comme chaque mois, retrouvez le tableau des semis, des plantations et des récoltes à faire au potager.

Plantes-racines

Plantes-feuilles

Plantes-fleurs

Plantes-fruits

Semer en pépinière
  •  Oignon blanc
  • Choux de printemps
  • Laitue d’hiver
Semer en place
  • Navet d’automne
  • Oignon blanc
  • Radis d’automne et d’hiver
  • Cresson des jardins
  • Épinard
  • Mâche
  • Mesclun (mélange d’espèces et de variétés)
  • Persil
Planter
  • Chou fleur
  • Chou pommé
  • Laitues
  • Scaroles
  • Fraisier
Récolter
  • Betterave
  • Carotte
  • Navet
  • Pomme de terre
  • Blette
  • Céleri
  • Ciboulette
  • Laitue
  • Menthe
  • Mélisse
  • Persil
  • Tétragone
  • Thym
  • Aubergine
  • Butternut
  • Courge
  • Courgette
  • Concombre
  • Fraise
  • Framboise
  • Haricot
  • Maïs doux
  • Melon
  • Piment
  • Physalis
  • Pois chiche
  • Poivron
  • Potimarron
  • Potiron
  • Raisin
  • Tomate

Les semis, repiquages et plantations

Semez des engrais verts sur les parcelles qui se libèrent. Choisissez des engrais verts non gélifs comme l’avoine, le seigle, la vesce d’hiver afin de disposer de matière organique à la sortie de l’hiver. Pour en savoir davantage, je vous invite à lire cet article : Engrais verts d’automne – Produire du paillis.

Profitez de ce mois pour semer du mesclun. Ne vous cantonnez pas aux espèces et variétés listées dans la tableau ci-dessus. Avec le mesclun vous pouvez produire et récolter des jeunes pousses. Nous ne cherchons pas forcément à obtenir des plantes à maturité. Alors, si vous avez des vieux sachets de laitues, chicorées, épinards, mâches, moutarde mizuna, roquettes et autres plantes aromatiques, n’hésitez pas semer généreusement ! Il existe aussi à la vente des sachets de mescluns d’automne, composé d’espèces et variétés plus adaptées au froid à venir.

Plantez les fraisiers issus des stolons marcottés et sevrés au cours des semaines précédentes.

L’entretien du potager

Dans les travaux en septembre on pense à butter les poireaux repiqués en juillet. Si vous n’avez pas protégé vos poireaux de la mineuse du poireau au courant du mois d’août, il est peut-être encore le moment de le faire. Consultez cet article sur la mineuse du poireau pour en savoir plus.

Coupez les tiges d’asperges jaunies et sèches puis compostez-les.

Les nouvelles fleurs de tomates n’auront pas le temps de former des fruits murs. Éventuellement, vous pouvez les couper pour concentrer l’énergie de la plante sur les derniers bouquets en cours de maturité. De même pour aider les dernières tomates à murir, sectionnez les grandes feuilles qui font de l’ombre aux fruits en train de murir.

Les récoltes

Nettoyer les premières courges de tout résidus de terre avant de les entreposer. Elles seront ainsi moins sujettes à la pourriture.

Nous rentrons aussi dans le vif de la récolte des légumes secs à maturité avec de nombreuses variétés de haricots et des pois chiches. Si vous gardez des semences pour l’année prochaine veillez à ce que les graines soient bien sèches puis passez-les quelques jours au congélateur afin de supprimer les éventuelles bruches.

Biocontrôle

Avec les températures qui rafraichissent en septembre, les pluies qui peuvent être plus fréquentes, le mildiou de la tomate devient particulièrement virulent. Inspectez vos plants le plus régulièrement que possible. Continuez la prévention avec des traitements préventifs au bicarbonate de sodium.

Une maladie plus courante au mois de septembre est l’oïdium des cucurbitacées. Inutile de traiter si les plants sont en fin de production et que l’oïdium est déjà bien avance. Vous veillerez dans ce cas à bien composter les restes de cultures. Par contre en ce qui concerne les plantations les plus tardives vous pouvez traiter au lait dilué au demi dès l’apparition de la maladie.

Du côté des fruitiers

Les variétés de pommes peuvent être récoltées non mûres pour pouvoir être conservées plus longtemps par la suite. Plus on cueille tôt, plus la variété va se conserver longtemps, mais moins l’arôme et le sucre seront développés. De plus, une pomme cueillie dans un arbre se conservera mieux que si elle reçoit un coup en tombant de l’arbre. Il est donc possible de cueillir une partie des pommes ce mois-ci dans le but de les conserver longtemps. Une autre partie sera cueillie en octobre et ainsi consommée plus rapidement.

En septembre, la plupart des variétés de poires arrivent à maturité (Conférence, Légipont, Notre-Dame). Comme pour les pommes, si elles sont récoltées avant maturité, elles se conserveront mieux. Plus elles seront cueillies proches de la maturité et plus elles seront délicieuses. A vous de trouver le bon compromis !

Contrairement aux fruits à pépins, les prunes se récoltent au plus proche de leur maturité. Diverses variétés de prunes arrivent à maturité en septembre, comme Altesse Double, Anna Spath, Mirabelle de Metz, Reine-Claude de Bavay, Wignon.