les petits fruits

Nous considérons comme petits fruits des arbrisseaux, groupe majoritaire dans ce groupe, par exemple les cassissiers, groseilliers et framboisiers. Une espèce vivace, avec les fraisiers. Nous avons fait le choix d’ajouter le kiwi qui est une liane sarmenteuse et la vigne, un arbrisseau sarmenteux. De ce fait la frontière est parfois mince avec les arbres fruitiers. Ainsi nous pourrions considérer le kiwi comme un fruitier, étant donné qu’il donne des fruits relativement gros. Et à l’inverse, nous aurions pu ajouter le noisetier qui donne des petits fruits. Or il ne rentre pas dans ce groupe car c’est un arbre et est donc considéré comme un fruitier… Bref, la nature ne fait pas de classement dans les espèces, c’est bien un passe temps humain ! Tant que vous vous y retrouvez avec les quinze espèces proposées ici c’est le principal !

Principales familles

Trois familles sont principalement représentées : les Grossulariacées qui comprend les groseilliers, cassissiers et casseilliers ; les Rosacées qui comprend les fraisiers, framboisiers, ronces cultivées et l’aronia. La canneberge et le myrtillier font quant à eux partie de la famille des Éricacées. Les autres espèces ont des familles uniques.

Liste des petits fruits

Voici la liste des petits fruits à cultiver dans votre jardin nourricier ainsi que les liens vers les articles correspondants.

  • Argousier
  • Aronia (Sorbier noir)
  • Canneberge (Cranberry)
  • Casseillier
  • Cassissier
  • Cornouiller sauvage (Cornus mas)
  • Fraisier
  • Framboisier
  • Groseillier à maquereau
  • Groseillier à grappes
  • Kiwi
  • Myrtillier
  • Ronce cultivée
  • Vigne cultivée
  • Sureau

Préférences culturales

Les arbrisseaux à fruits comestibles sont des plantes qui poussent naturellement sous des arbres ou en lisières de bois. Ainsi ce sont des plantes qui aiment la fraicheur et la mi-ombre. C’est pourquoi certaines des espèces citées précédemment rentrent parfaitement dans le cadre d’un jardin-forêt. Dans ce type de jardin, on les place à l’étage intermédiaire, sous les petits arbres. Les groseilliers à maquereau et à grappes ainsi que la ronce cultivée sont tout à fait adaptées à ces expositions mi-ombragées. Au contraire, les framboisiers, la myrtille cultivée et bien évidemment la vigne ont besoin davantage de soleil pour bien donner.

Les petits fruits sont aussi, pour la plupart, des plantes qui aiment l’acidité. Une terre légèrement acide conviendra bien à la culture du kiwi, des groseilliers et cassissiers ainsi que les fraisiers. L’aronia aimera une terre acide (pH de 5 à 6.5), quant au myrtillier cultivé il est strictement acidophile, un pH de 4 à 5 est optimal. Le sureau s’accommode de sols légèrement acides à légèrement basiques. La vigne cultivée préfère quant à elle une terre proche de la neutralité.

Autres articles sur les petits fruits

Le marcottage des fraisiers (par stolons)

Le marcottage des petits fruits