Ce n’est pas parce que l’on vit en ville et que l’on n’a pas de jardin qu’il faudrait se priver des bienfaits d’un potager. Cultiver ses herbes aromatiques et des légumes sur un balcon est tout à fait possible. Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure et de profiter de bons produits de culture bio à domicile ? Voici quelques pistes pour installer un potager bio de balcon.

Cet article est écrit par Alexis, co-fondateur de Koom, un site ayant pour vocation de rassembler autour de certaines actions de développement durable (incluant bien sur les produits bio et bientôt le compost) et de pousser à l’action en montrant l’impact des personnes engagés.

Réunissez les bonnes conditions

Prenez tout d’abord en considération la question de l’exposition de votre balcon et donc de votre futur potager. Le meilleur ensoleillement se rencontre au Sud ou au Sud-Ouest. Des plantes comme les tomates demandent au moins 6 heures d’ensoleillement, tandis que les salades ou les épinards sauront se contenter de 4.

Mais attention : rappelez-vous qu’un balcon est le lieu de tous les extrêmes. Ainsi, en été, il y fait beaucoup plus chaud que dans un jardin. L’impact du vent est aussi plus intense. Il faudra penser à protéger vos plantations, par exemple en les rentrant en cas de conditions extrêmes ou en installant une serre de balcon.

Un autre problème important est celui de l’espace dédié à vos plantations. Choisissez par conséquent des pots suffisamment grands : les courgettes ou les concombres auront besoin de pots d’au moins 45 à 50cm de profondeur, tandis que les radis ou les herbes aromatiques se contenteront de récipients de 25cm.

Réalisez vos plantations dans un terreau contenant de l’argile et rajoutez de l’engrais biologique. Pour la culture sur balcon, des terreaux spéciaux comme ceux que l’on utilise pour les fraisiers conviendront tout à fait. Veillez enfin à bien réguler l’arrosage. Le mieux est d’utiliser un arrosoir, mais vous pouvez aussi installer un système automatique si vous devez vous absenter pour quelque temps.

Que planter au balcon?

Il vous faudra choisir de préférence des espèces adaptées à la culture en pots. C’est le cas des herbes aromatiques (thym, basilic, persil, ciboulette, etc…). Vous pouvez aussi planter des fleurs comestibles. Dans tous les cas, gageons que votre récolte fera merveille dans votre cuisine et que vous éveillerez l’admiration de vos invités!

Les tomates cerises prennent peu de place, poussent facilement et sont délicieuses. Vous pouvez planter des salades comme la laitue, ou mieux, du mesclun. La roquette pousse aussi très bien sur un balcon et vous séduira par son petit goût épicé. Les petits radis roses et les carottes grelots trouveront aussi place dans vos pots.

Côté fruits, vous opterez pour des espèces grimpantes. De nombreuses spécialités sont aujourd’hui proposées pour une culture de type vertical : c’est le cas des fraises, mais vous pouvez aussi tenter la culture d’autres baies, comme le cassis, la ronce cultivée ou le framboisier. Rien ne vous empêche, si vous avez de quoi la faire grimper, de décorer votre balcon avec une vigne.

Avant de vous lancer, nous vous conseillons deux démarches : la première consiste à vérifier que l’installation du potager dont vous rêvez ne contrevient pas aux règles de la copropriété dans laquelle se situe votre appartement, ce qui est peu probable si vous respectez l’esthétique de l’immeuble. Faites ensuite un tour dans une jardinerie et répertoriez tout le matériel dont vous allez avoir besoin. Si le magasin est tenu par un jardinier, un maraîcher ou un pépiniériste, n’hésitez pas à le solliciter pour des conseils!