Quel jardinier pourrait se passer des œillets d’Inde au potager ? Ces plantes annuelles très florifères, de la grande famille des Astéracées sont très appréciées dans les jardins et particulièrement dans les potagers. L’œillet d’inde ou Tagetes patula, au joli nom de Marigold en anglais, est l’espèce la plus commune de nos jardins. Cependant le genre Tagetes comprend une cinquantaine d’espèces dont la rose d’Inde, le tagète des décombres, le tagète citron, et encore le tagète sacré ou Yauhtli des Aztèques.

Pourquoi les tagètes sont-ils tant appréciés par les jardiniers ? Je vous invite à le découvrir plus en détails à travers cet article et voir les caractéristiques et avantages à cultiver ces diverses espèces au jardin potager.

Mise à jour de l’article : 29/06/2021

1) Les œillets d’Inde – Tagetes patula

 

Les œillets d'inde au potager

L’œillet d’inde – Le tagète « de référence » au potager

 

L’œillet d’inde – Tagetes patula – est une plante annuelle originaire d’Amérique centrale qui présente une grande floribondité et une floraison étalée. Il donne des fleurs à fleurs simples ou doubles, de couleur jaune, orange ou rouge sur des plants qui atteignent généralement 30 centimètres de haut à maturité. Revenu des Amériques, ce sont les Français qui au XVI siècle ont créé un grand nombre de cultivars, il est ainsi appelé French Marigold par les anglais. L’œillet d’Inde s’utilise en colorant textile et alimentaire (jaune), en huile essentielle pour la parfumerie, la lutéine est extraite et est utilisée en médecine, dans les compléments alimentaires. De plus, ses fleurs sont comestibles.

Les variétés d’œillet d’Inde

Le nectar et pollen des variétés à fleurs simples est plus accessible aux insectes pollinisateurs que les variétés à fleurs doubles.

  • L’œillet d’Inde sauvage, à fleurs simples jaunes, oranges et brunes, 30 cm de haut ;
  • China Cat Mix, à fleurs simples à divers coloris ;
  • Double Pinwheel, à fleurs simples jaunes, oranges, rouges et panachées, peut atteindre 1,20 m de haut ;
  • Paprika, à fleurs simples, rouge-brun, 25 cm de haut ;
  • Red Marietta, à fleurs simples, rouge acajou avec liseré jaune, 25 cm de haut ;
  • Signet Lemon, à fleurs simples, jaune citron, très florifère et compacte ;
  • Bonanza Bee, à fleurs doubles, brun acajou et et jaune, précoce ;
  • Safari Tangerine, à fleurs doubles, orange brillant, 25 cm de haut ;
  • Double nain varié, mélange de variétés à port compact à fleurs doubles, couleurs variées.

Les œillets d’Inde au potager

L’œillet d’Inde est l’espèce idéale dans les associations potagères :

  1. De part sa petite taille il concurrence peu les légumes ;
  2. avec à son odeur forte, âcre et piquante, il repousse certains phytophages comme les pucerons et aleurodes  ;
  3. il produit des substances nématicides dans le sol, protégeant ainsi de nombreuses plantes potagères ;
  4. il concurrence efficacement les adventices.

Les racines de l’œillet d’Inde excrètent du thiophène, une molécule toxique pour les nématodes. Ces vers microscopiques peuvent provoquer de sérieux dégâts sur de nombreuses plantes cultivées : alliacées, betterave, carotte, concombre, melon, pomme de terre, tomate. Cette propriété biocide a également un effet antagoniste sur les adventices comme le chiendent et le liseron. Une étude Californienne de 2002 met en avant l’augmentation de rendement de plus de 45% sur des cultures de tomate et de melon lorsque l’œillet d’inde s’utilise en précédent cultural.

Associations bénéfiques

  • À la plantation des tomates, alternez les plants de tomates, d’œillets d’Inde et de basilics ;
  • plantez en alternance, concombre, aneth et œillet d’Inde ;
  • les carottes et les poireaux s’aiment quand elles poussent côte à côte et sont toutes deux sensibles aux nématodes. Ajoutez ou entourez cette association d’œillets d’Inde pour contrer en plus les nématodes ;
  • cultivez un rang de betterave entre deux rangs de l’association œillet d’Inde – tomate – basilic.

2) La rose d’inde – Tagetes erecta

Photo de rose d'inde

Une fleur de rose d’Inde

La rose d’inde – Tagetes erecta – est une plante annuelle originaire du Mexique. Plus haute que l’œillet d’Inde, la rose d’Inde mesure de 50 cm à 1,2 mètre de hauteur. En anglais elle se nomme African Marigold, au Mexique cempasúchil, ce qui signifie « fleur des morts », car elle s’utilise dans les célébrations du jour des morts. Également très florifère, elle donne des fleurs jaunes ou oranges en forme de gros pompons, son parfum est caractéristique.

La grande majorité des variétés de rose d’Inde ont des fleurs doubles, peu favorables aux insectes pollinisateurs.

La rose d’inde a aussi de multiples propriétés médicinales dont les civilisations précolombiennes utilisaient pour soigner divers maux. Aujourd’hui certaines molécules sont extraites des fleurs pour rentrer dans la composition de compléments alimentaires ou utilisées en pigments.

Des travaux de recherches ont mis en évidence qu’un extrait aqueux de la plante à 10% empêchait l’éclosion des œufs de nématodes et détruisait les juvéniles.

Variétés de rose d’Inde

  • Crakerjack, fleurit de juin à octobre, grosses fleurs orange à jaune en forme de pompons ébouriffés, plante de 90 cm de haut ;
  • Ivory, fleurit de juin à octobre avec des pompons blancs, plante de 90 cm de haut, variété reproductible ;
  • Demi-naine jaune, fleurit de juin à octobre, à fleurs doubles jaunes, 40 à 60 cm de haut ;
  • Mandarin, fleurit de juin à octobre avec des pompons orange, plante de 90 cm de haut, variété reproductible ;

La rose d’Inde en association au potager

La rose d’Inde a une taille plus conséquente que l’œillet d’Inde, ce qui rend son association plus délicate avec les plantes potagères. Par exemple, en alternance avec des tomates elle peut générer des milieux humides, favorables au développement de maladies cryptogamiques comme le mildiou. Il est tout de même possible de l’associer en alternance, mais il faut prévoir un espacement plus conséquent entre les pieds de tomates, comptez au moins un mètre entre deux plants de tomates. Si votre jardin est petit, optez plutôt pour les associations avec les Œillets d’Inde. Il est possible aussi de ratiboiser la rose d’Inde si elle créée des foyers humides.

Cependant, la rose d’Inde s’insère parfaitement en bout de rang, par exemple avec la pomme de terre, la tomate, melon, concombre etc. De même elle peut générer une légère ombre favorable à certaines plantes potagères en été : betterave, laitue, choux etc.

3) Le Tagète des décombres – Tagetes minuta – Tagète nématicide

Le tagète des décombres

Le tagète des décombres est bien imposant à côté de l’œillet d’inde

Le tagète des décombres est la plus grande des espèces qui atteint 2 à 3 mètres de haut à maturité mais qui offre la plus petite et la plus tardive des fleurs. A l’automne quelques pieds suffisent pour exhaler un parfum agréable et puissant dans tout le potager !

Il offre ainsi de la verticalité et est très floribond, ses fleurs sont une bonne source de nourriture pour les insectes auxiliaires comme les papillons et les syrphes en fin de saison.

Cependant ce tagète lignifie fortement et il est difficile de le déloger à l’automne. Si votre sol est bien vivant, coupez ces tagètes au ras du sol à l’ébrancheur, puis laissez la faune opérer la dégradation du système racinaire. Les substances nématicides agiraient 3 années dans le sol.

4) Le tagète citron – Tagetes tenuifolia

tagète citron

La fleur délicate du tagète citron

Tagetes tenuifolia, le tagète citron ou tagète tachée, est une plante annuelle originaire de l’Amérique du sud. Il produit durant une longue période, de nombreuses petites fleurs simples de 2 à 3 cm de diamètre, qui dégagent un agréable parfum de citron. Ce parfum est bien plus apprécié que les autres espèces de tagetes. Le tagète citron forme un petit buisson arrondi de 30 à 40 cm à maturité. Il se cultive au soleil impérativement.

C’est une bonne plante compagne efficace contre des nématodes de la tomate, de l’aubergine, chou et chou-fleur. Avec sa taille modeste, associez-le sans problème avec la tomate.

Les fleurs peuvent être utilisées pour décorer des pâtisseries.

Variétés de tagète citron

  • Lemon Gem, à fleurs jaunes
  • Rouge Acajou, à fleurs rouges et cœur blanc
  • Tangerine, à fleurs orange (disponible chez Kokopelli)

5) Le tagète lucide – Estragon du Mexique – Tagetes lucida

tagète lucide

Le tagète lucide

Le tagète lucide, Tagetes lucida, se nomme également Yauhtli des Aztèques, Estragon du Mexique, Pericon ou encore tagète luisante. Ces appellations nous donne de bons indices quant à son origine d’Amérique centrale, en effet c’est une plante originaire du Guatemala. Sous nos climats en France métropolitaine, ce tagète est une plante annuelle voire vivace car il peut résister jusqu’à -5°C.

C’est une plante aromatique condimentaire très élégante au jardin. Ses feuilles très odorantes et de saveur anisée s’utilisent en cuisine pour aromatiser les plats et desserts, salés ou sucrés, ou en tisanes avec ses feuilles sèches. Ses fleurs sont également comestibles. De meilleur résistance à la chaleur que l’estragon commun, il sera plus adapté que ce dernier dans les régions méridionales de la France métropolitaine. Ce tagète atteint 50 cm de hauteur à maturité, ses feuilles ont la particularité d’être très odorantes.

Il contient des flavonoïdes, en médecine ses extraits sont étudiés contre les bactéries et champignons.

Des extraits de ce tagètes sont hautement toxique pour différentes espèces de nématodes. Dans l’ordre de puissance des extraits : les fleurs, les graines, les feuilles puis seulement les racines. Il y a donc tout à explorer sur l’infusion de fleurs de ce tagète lucide en prévention des plantes cultivées.

Variétés de tagète lucide

  • Estragon du Mexique ou Pericon, présente de nombreuses petites fleurs jaune d’or, 25 cm de haut
  • Swett Mace, à fleurs jaune d’or, 45 cm de haut

Perspectives sur la culture des tagètes au jardin potager

Tous les tagètes cités ont la propriété commune d’être nématicides. Cependant leur développement est plus ou moins important, leur floraison plus ou moins précoce, leur système racinaire plus ou moins développé.

Et vous ? Cultivez-vous des œillets d’inde au potager ? Avez-vous déjà cultivé ces cinq espèces ? Comment les associez-vous au potager ? Consommez-vous les fleurs de l’œillet d’inde ou les feuilles de l’estragon du Mexique ?

Vous avez aimé cet article ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

cultiver et associer les oeillets d'Inde et autres tagètes au jardin potager